lundi 13 mai 2019

carnet de voyage

Avril sous le ciel d'Italie.

Une excursion pré-stage à Pérouse m'a permis de redécouvrir cette merveilleuse petite cité, capitale de l'Ombrie. Nous y étions Milena et moi pour préparer les stages que nous y animerons en septembre prochain. Pérouse était pour moi un souvenir vieux d'une douzaine d'années. La parcourir avec Milena qui y a vécu quelques mois a été un enchantement.
Beaucoup moins touristique que ses voisines Sienne et Florence, elle n'en est pas moins belle. La ville s'est construite sur la crête des collines, à l'image de Sienne. Ces quelques jours m'ont permis de prendre le temps d'apprécier la ville et d'en faire quelques croquis d'étude.
Voici donc le carnet que j'ai rempli pendant cette quinzaine. Notre séjour à Pérouse s'est poursuivi d' une semaine de stage dans les rues de Sienne( le sujet de mon prochain article) pour s'achever sur une brève et pluvieuse journée Florentine.





Quelques morceaux choisis du carnet:

dans le train entre Bâle et Milan
une rue de Pérouse et l'arco etrusco



une rue de Pérouse

Basilica di San Pietro

promenade de l'aqueduc

Pala di santa Maria dei Servi par Perugino
à la galerie nationale d'Ombrie

plâtre de Canova pour les trois grâces. 
La version marbre est conservée à Londres,
et les lyonnais pourront en admirer une étude
en terre au palais saint Pierre

Duomo de Sienne et détail de la chaire réalisée par
Nicola et Giovanni Pisano

dans le baptistère de Sienne

le David de Donatello au Bargello à Florence

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire